L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP2467
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :
Le génie des procédés crée les conditions de faisabilité et propose les solutions techniques afin de rendre possible le passage à une production de type industriel. Les bio-procédés consistent à valoriser des produits générés par la transformation des matières premières d’origine animale et végétale.
Le technicien supérieur en génie chimique participe en collaboration avec l’ingénieur, à la conception, à la mise en œuvre et à l’optimisation des procédés industriels de transformation de la matière en produit fini.

Il met au point le mode opératoire de fabrication afin d’assurer une production industrielle fiable.
Il définit les caractéristiques des différents procédés et des installations, conçoit des appareillages, les dimensionne.
Il réalise les opérations de réaction (bio-réacteurs, fermenteurs), de transformation et de purification de la matière (stérilisation, séparation, filtration, séchage...). Il analyse les résultats.

En unité pilote, il effectue les essais et teste les appareils et équipements.
En bureau d’études, il dimensionne les appareillages et réalise les schémas d’installation.
Sur le site de production, il est responsable de la conduite d’unités. Il assure la maintenance des installations.

Quel que soit le poste occupé par le technicien supérieur, qualité, sécurité et protection de l’environnement sont au centre de ses préoccupations.
Compétences attestées :
Etre le collaborateur direct de l'ingénieur.
assurer la conduite et la maintenance d'une unité
Appliquer les règles d’hygiène et de sécurité spécifiques aux bio-procédés.
Traduire concrètement les concepts du génie des procédés et des bio-procédés.
Utiliser les bases de données concernant le génie des procédés et des bio-procédés.
Réaliser un plan d’appareillage.
Proposer un schéma d’installation.
Utiliser des notices rédigées en anglais.
Rédiger et présenter des rapports.
Savoir travailler en équipe.
Avoir de l’initiative.
Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le titulaire d’un DUT Génie chimique génie des procédés option bio-procédés exerce son activité dans différents secteurs de l’industrie : agroalimentaire, pharmacie, cosmétique, environnement, traitements des eaux, énergie… Dans les grandes entreprises, le technicien supérieur travaille aux côtés d’ingénieurs en ateliers de production ou en unités pilotes, en bureaux d’études, ou en recherche-développement ; dans les PMI, il peut se retrouver seul à gérer toutes les activités correspondant au génie des procédés.

Type d'emplois accessibles :

Le titulaire du DUT Génie chimique génie des procédés occupe des emplois : - d’agent de maîtrise, technicien supérieur de production, chef de poste (fabrication) ;
- de technicien supérieur en recherche-développement ou en bureaux d’études ;
- dans les services de maintenance ;
- d’assistance technique à la clientèle, de technico-commercial.

Code(s) ROME :
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1503 - Intervention technique en laboratoire d''analyse industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

enseignants et professionnels

En contrat d’apprentissage X

enseignants et professionnels

Après un parcours de formation continue X

enseignants et professionnels

En contrat de professionnalisation X

enseignants et professionnels

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

enseignants et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Arrêté du 20 juillet 1998 relatif à l’organisation des études conduisant au diplôme universitaire de technologie de certaines spécialités B. O. du 30 juillet 1998 (Programmes pédagogiques nationaux)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019