L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP34333
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 310m : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 32024 : gestion centre profit
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 94%

Date d’échéance de l’enregistrement : 18-11-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
ETUDES SUPERIEURES APPLIQUEES AUX AFFA TALIS BUSINESS SCHOOL https://talis-bs.com/
Objectifs et contexte de la certification :

  La formation « Manager opérationnel(le) de Business Unit » fut à l’origine une réponse à un besoin d’emploi de professionnels qualifiés, identifié au sein même des entreprises, des organisations et unions patronales. Organisées en "Business Units", de plus en plus d'entreprises sont aujourd’hui à la recherche de responsables de centres de profit. La moitié des emplois se trouve dans les TPE/PME (moins de 250 salariés) contrairement à certaines idées reçues. Il y a un nombre très important de ces petites structures ; pour diriger toutes ces plus petites structures ainsi que les services ou département des grosses structures, il faut donc préparer au mieux et en nombre certain des managers autonomes et pluridisciplinaires.   Le/la Manager opérationnel(le) de Business unit est :  - Un(e) « performeur/euse » : son objectif premier est toujours de maximiser le chiffre d’affaires de sa BU. Très axé(e) business, il/elle a, « sans être expert, un socle important de compétences en gestion et en management (analyse financière, conduite du changement, gestion de projets) ».  - Un(e) opérationnel(le) : s’il/elle peut être expert(e) dans un domaine clé (vente, finance, marketing, …), il/elle est extrêmement polyvalent(e), disponible, agile et empathique. « Ce n’est pas un stratège mais c’est lui qui décline, fait vivre et adapte la stratégie de son Groupe aux réalités de sa BU ». Il est doté d’une réelle liberté de moyens pour atteindre ses objectifs. - Un(e) ambassadeur/rice : il/elle remplit ce rôle dans et hors de sa BU en en assurant la visibilité auprès des gros clients mais aussi des partenaires commerciaux et de la DG. - Un(e) entrepreneur(e) : entité économique autonome mais pas indépendante, la BU est une entreprise à échelle réduite. A ce titre, son/sa manager s’inscrit dans une logique intrapreneuriale de plus en plus appréciée des entreprises - Un(e) dirigeant(e) effectif(ve) ou potentiel(le) : « Le manager de BU et le DG ont beaucoup de qualités en commun : commencer dans une BU permet de tester ses aptitudes de top manager sur un périmètre plus réduit et donc moins risqué ».  

Activités visées :

  Ayant une parfaite connaissance de son secteur, des produits et/ou des prestations délivrées par son unité, ses actions sont centrées sur le développement de ceux-ci, d’un point de vue stratégique et financier.  En fonction de la politique définie par la direction générale, il/elle organise le fonctionnement de son entité, définit la stratégie de développement opérationnel et le plan d’actions commercial à mener, pilote les dimensions liées au marketing et à la communication, et gère la politique de vente, d’achat et de gestion des stocks.  Responsable juridiquement, il/elle veille au respect des réglementations en vigueur dans la gestion de toutes ses activités et le management du personnel. Il/elle assure la gestion budgétaire, financière et administrative de sa structure, met en œuvre les actions correctrices nécessaires à l’atteinte des objectifs fixés et rend compte de son activité et des résultats atteints à la direction générale. Le/la Manager opérationnel(le) de Business Unit a une vision globale sur l’ensemble des activités qu’il/elle supervise, aidé/e par une équipe pouvant être constituée de quelques collaborateurs à plusieurs dizaines de salariés.  Il/elle constitue et développe un portefeuille clients, et veille au maintien d’un réseau de partenaires, de fournisseurs, de sous-traitants ou d’intermédiaires, qui contribuent de façon directe ou indirecte au développement de son activité Au regard des objectifs commerciaux qu’il/elle doit atteindre, il/elle fidélise ses cibles afin de sécuriser son chiffre d’affaires. Attentif/ve au marché et aux évolutions impactant sur ses prestations et sur les comportements des publics, il/elle peut être amené/e à concevoir et commercialiser de nouvelles offres.  Il/elle développe et pérennise une relation de confiance avec ses clients, auprès de qui il/elle se positionne en tant que conseil afin de leur proposer des solutions adaptées à leurs besoins.  

Compétences attestées :

  - Elaborer une stratégie et un plan d’action favorables au développement du centre de profit, en accord avec la politique de l’entreprise - Déployer des actions à mettre en œuvre, l’attribution des moyens, la planification, le suivi et l’ajustement des actions - Gérer budgétairement, financièrement et administrativement les actions à mener en cas d’écarts entre les objectifs et les résultats - Constituer un réseau de partenaires fiables et de qualité pouvant soutenir le développement de l’activité - Organiser une veille attentive sur le secteur, la concurrence, les tendances du marché favorables au développement de l’activité - Encadrer et animer l’équipe et organiser ses missions, en fonction des projets à conduire et en contrôlant la bonne réalisation  

Modalités d'évaluation :

  - rapport stratégique à présenter en groupe ; soutenance orale individuelle et collective - étude de cas en équipe sur le déploiement d’une action et de son planning - établissement d’une cartographie des principaux acteurs, analysant le positionnement de chacun, ses forces et ses limites - dossier individuel d’analyse financière de l’activité - mise en situation professionnelle collective et individuelle à l’écrit et à l’oral sur les modalités de fonctionnement d’une équipe 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34333BC01

Analyser la stratégie et assurer la veille concurrentielle

  Avoir la capacité d'analyser le marché et la concurrence ; de mettre en œuvre une fonction de veille concurrentielle ; d'identifier les potentialités de son secteur et les facteurs sur lesquels agir, notamment au niveau commercial ; de choisir les projets à conduire et de définir la stratégie à mettre en œuvre.  

  - rapport stratégique à présenter en groupe ; soutenance orale individuelle et collective : l'analyse et le développement de la stratégie doivent permettre de mettre en évidence le positionnement sur zone, les potentialités, la stratégie, l’argumentation du choix et les projets. La veille sur le marché et la concurrence se traduit par : les modalités de sa mise en œuvre, le repérage d’une évolution, l’analyse de ses conséquences sur son positionnement et les nouvelles offres à proposer.  

RNCP34333BC02

Déployer des plans d’actions

 En cohérence avec la stratégie définie, déployer les actions à mettre en œuvre en organisant leur planning général, en répartissant l’allocation des moyens pour assurer le développement de l’activité de son unité, et en définissant les modalités de suivi et d’ajustement des actions. 

 - étude de cas en équipe sur le déploiement d’une action et de son planning : la définition et le planning des actions à conduire doivent présenter la hiérarchisation des actions et leur planification ; une action opérationnelle doit présenter les objectifs, les moyens, le budget, les modalités de suivi et la gestion d’un problème. 

RNCP34333BC03

Développer son réseau de partenaires

 En constituant un réseau avec les différents acteurs implantés sur sa zone, développer les relations avec ceux-ci et l’environnement, afin de contribuer au développement de son activité, d’améliorer la qualité de ses prestations et de trouver des solutions partenariales face aux problèmes pouvant survenir. 

     - établissement   d’une cartographie des principaux acteurs, analysant le positionnement de   chacun, ses forces et ses limites : le repérage des acteurs positionnés   au niveau local présentant les principaux acteurs et leurs activités, leur   positionnement, l’aide qu’ils peuvent apporter, les problèmes qu’ils peuvent   contribuer à résoudre. Un contrat de prestations doit présenter les différents items du contrat et les clauses   et leur analyse critique.     

RNCP34333BC04

Assurer la gestion budgétaire, financière et administrative d’une entité

 En suivant l’activité de son entité, gérer les dimensions budgétaires, financières et administratives en vérifiant la fiabilité des comptes, en effectuant les démarches administratives obligatoires, et en décidant des actions à mener au regard des écarts constatés entre les objectifs prévisionnels et les résultats atteints. 

 - dossier individuel d’analyse financière de l’activité : l’analyse financière de l’activité doit présenter la vérification des comptes, l’analyse des écarts entre prévisionnel et réalisé, les hypothèses explicatives, les actions correctrices à mettre en œuvre, l’établissement d’un budget prévisionnel. L’analyse d’une réglementation propre à son secteur d’activité doit présenter les obligations à respecter, les conséquences sur l’organisation, les documents à établir. 

RNCP34333BC05

Encadrer son équipe

 En organisant le travail à produire selon les projets à conduire et en contrôlant la réalisation des activités, encadrer une équipe de travail en favorisant l’implication de chacun et le développement des compétences. 

 - mise en situation professionnelle collective et individuelle à l’écrit et à l’oral sur les modalités de fonctionnement d’une équipe : les modalités de fonctionnement d’une équipe doivent présenter : la répartition des activités ; les modalités de suivi et de contrôle ; une action de mobilisation ; la gestion d’un problème ; un guide d’entretien d’évaluation. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

  La certification de "Manager opérationnel(le) de Business Unit" comporte cinq blocs de compétences dont la validation est indispensable au plein exercice de la fonction visée. En effet, à ce stade de responsabilité, les groupes de compétences clés relèvent de la veille et de la stratégie, des plans d'action à mener qui lui sont liés, de la définition et du contrôle des aspects budgétaires relatifs à ces plans d'action et enfin de l’encadrement d'équipe pour la mise en œuvre des actions indiquées.  L'articulation des blocs de compétences est présentée dans la logique de la fonction visée, ceci étant, chacun des blocs, qui représente un ensemble cohérent et homogène, peut être acquis indépendamment des autres, la certification n'étant bien entendu accessible qu'une fois l'ensemble des cinq blocs validés.   

Secteurs d’activités :

  Le/la Manager opérationnel(le) de Business Unit, exerce son activité dans tout type de secteur relevant du secteur marchand, de celui de la production ou de la prestation de services : agence, magasin, centre...

Type d'emplois accessibles :

  Chef(fe) d'agence – Responsable de centre de profit – Responsable d’entité - Directeur / Directrice de centre de profit - Directeur adjoint / Directrice adjointe de PME/PMI – Directeur /Directrice d’agence - Responsable d'agence  – Business Manager - Responsable de Petite ou Moyenne Entreprise -PME-   

Code(s) ROME :
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :

sans 

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  5 personnes au minimum : 1 président professionnel extérieur à l’établissement, 3 professionnels du secteur non intervenants dans l’établissement, le responsable pédagogique  

En contrat d’apprentissage X

  5 personnes au minimum : 1 président professionnel extérieur à l’établissement, 3 professionnels du secteur non intervenants dans l’établissement, le responsable pédagogique  

Après un parcours de formation continue X

  5 personnes au minimum : 1 président professionnel extérieur à l’établissement, 3 professionnels du secteur non intervenants dans l’établissement, le responsable pédagogique  

En contrat de professionnalisation X

  5 personnes au minimum : 1 président professionnel extérieur à l’établissement, 3 professionnels du secteur non intervenants dans l’établissement, le responsable pédagogique  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  5 personnes au minimum : 1 président professionnel extérieur à l’établissement, 3 professionnels du secteur non intervenants dans l’établissement, le responsable pédagogique  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

    Responsable opérationnel et stratégique PME-PMI (STEM) - Skema Business School Responsable opérationnel d’unité – Ecole de Management EM Grenoble 

Responsable opérationnel en gestion d'entreprise - Neoma Business School 

Manager opérationnel d'un centre de profit - ICN Business School  

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 05-03-2013
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 18 0 94 66 -
2017 18 3 94 77 83
2016 20 2 90 70 75
Lien internet vers le descriptif de la certification :

  www.talis-bs.com    


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
A 3 D Habilitation pour former
TALIS EDUCATION GROUP Habilitation pour former
INSTITUT SUP FORMATION FRUITS LEGUMES Habilitation pour former
PRIISME Habilitation pour former
AUVERGNE FORMATION Habilitation pour former
ASS REGIONAL INTERPRO APPRENTI AQUITAINE Habilitation pour former
CONFOR-PME Habilitation pour former
ARTEMYS Habilitation pour former
IFC GROUP Habilitation pour former
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation