L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP34537
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 321t : Réalisation du service : Rédaction et production de projets
Formacode(s) :
  • 46325 : journalisme
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 97%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 98%
Date d’échéance de l’enregistrement : 30-03-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
MEDIASCHOOL PARIS IEJ Paris (Institut européen de journalisme) https://iej.eu/paris
Objectifs et contexte de la certification :

Dans une société de l'information et de l'instantané, au sein de laquelle chacun a un accès direct et en temps réel à une masse d'informations considérable, le journaliste conserve non seulement toute sa légitimité mais assure un rôle déterminant pour fournir une information de qualité, critiquée et mise en perspective, contribuant ainsi aux équilibres du pouvoir et à l'édification des citoyens.

Son secteur d'activité - celui de la presse et des médias, essentiellement - connaît une importante reconfiguration, résultant notamment du questionnement de la viabilité du modèle économique traditionnel de la presse écrite et de nouveaux modes de diffusion de l'information émergents avec l'ère du digital. Cette transformation, si elle constitue un défi pour les acteurs du secteur, recèle également des opportunités : en 2018, près de 1.700 nouvelles cartes de presse ont été délivrées et des gisements d'emploi apparaissent dans le secteur spécifique du digital.

La certification de "Journaliste" est enregistrée au RNCP depuis 2005 et correspond à l'évolution des besoins du secteur, en associant aux compétences fondamentales que sont l'analyse, le traitement et la diffusion de l'information, des compétences nouvelles tenant à l'écriture sur de nouveaux formats, l'utilisation des nouvelles technologies et une polyvalence favorisant la mobilité et l'employabilité du journaliste, ainsi que son adaptation à différents formats.

Activités visées :

Les fonctions du Journaliste s’articulent autour de 3 grands domaines d’activités, qu’il exerce en tout ou partie selon ses conditions et lieu de travail :

1- Sélection de sujets d’actualité à potentiel journalistique et organisation du recueil et du traitement d’informations recoupées et vérifiées en vue de la production de contenus journalistiques 

- Analyse de l’actualité et choix des sujets à traiter

- Recherche d’informations et vérification de leur fiabilité 

2- Constitution, développement et entretien d’un réseau de contacts et d’informateurs pour assurer une veille journalistique en continu 

- Exercice d’une fonction de veille professionnelle

- Constitution d’un réseau professionnel et d’informateurs 

3- Production et présentation de contenus journalistiques de différents formats en vue de leur diffusion au public 

- Rédaction d’écrits professionnels

- Réalisation et montage de reportages

- Présentation orale des informations (en radio ou télévision)  

Compétences attestées :
  • Sélectionner des sujets d’actualité à potentiel journalistique et organiser le recueil et le traitement d’informations recoupées et vérifiées en vue de la production de contenus journalistiques 

Positionner le sujet à traiter dans le cadre de sa participation aux conférences de rédaction et en s’appuyant sur l’analyse des thèmes et événements faisant l’actualité, en tenant compte de la ligne éditoriale du média et des choix et orientations définis par le rédacteur en chef, et en s’affranchissant de toute influence extérieure, politique ou financière, dans le choix du sujet et de son approche.

Organiser le recueil et le traitement des informations sur les sujets à traiter, en vérifiant leur fiabilité et en les recoupant à partir de différentes sources, afin de disposer de données et d’éléments d’analyse permettant un éclairage honnête et rigoureux des sujets, en respectant la ligne éditoriale fixée et les délais impartis et en appliquant les principes déontologiques contribuant à garantir la véracité de l’information.

  

  • Constituer, développer et entretenir un réseau de contacts et d’informateurs pour assurer une veille journalistique en continu 

Assurer une fonction de veille en sélectionnant ses différentes sources d’informations, et en vérifiant le degré de fiabilité ou les caractéristiques de chacune, dans sa gestion et son traitement de l’information, afin de rester au cœur de l’information, de suivre l’ensemble de l’actualité et de pouvoir décoder les évolutions liées à son champ d’intervention.  

Constituer un réseau relationnel permettant un accès assez rapide à des informations de première main, fiables et recoupées entre elles, afin de se tenir informé en permanence des évolutions de l’actualité et des grands sujets du moment, dans le respect de ses engagements éthiques garantissant la protection de ses sources et interdisant l’usage de moyens déloyaux pour obtenir des informations. 


  • Produire et présenter des contenus journalistiques de différents formats en vue de leur diffusion au public 

Rédiger des articles, des communiqués, des chroniques ou tout type d’écrit sur différents thèmes, en tenant compte de la ligne éditoriale définie par le rédacteur en chef et des spécificités du média support, en appliquant les principes éthiques interdisant tout plagiat, diffamation et influence extérieure, afin de rendre compte de l’actualité de façon claire, honnête et fiable, et de contribuer à l’édification du public.

Réaliser un reportage sur une thématique choisie et à destination d’un média ciblé (télévision, radio, internet, magazine…), en conduisant au préalable un travail d’investigation approfondi sur le terrain nécessitant éventuellement une immersion dans certains milieux spécifiques liés au thème de l’enquête, et en supervisant la collaboration des professionnels et techniciens impliqués dans son montage.

Présenter oralement des informations dans le cadre d’une prestation radiophonique ou télévisuelle, et tout en faisant face aux aléas pouvant survenir, en veillant à leur véracité et à leur honnêteté de traitement, en ayant « une présence » favorisant l’écoute du public (auditeurs ou téléspectateurs), en utilisant un vocabulaire adapté et formulé de façon claire et compréhensible.  


Compétence transversale : Appliquer les principes éthiques fixés par le code de déontologie journalistique (du SNJ et/ou de la Charte de Munich), notamment en opérant une collecte et un traitement rigoureux des informations et en veillant à la protection des sources et au respect du droit, afin de construire et diffuser une information honnête et participant à l’édification du public. 

Modalités d'évaluation :

1) Pour les candidats issus de la formation, les productions évaluées sont les suivantes :

- la proposition et le positionnement d'un sujet d'actualité en vue de son traitement,

- les modalités de recherche d'informations mises en œuvre pour le traitement d'un sujet,

- l'organisation et les résultats d'une activité de veille sur des sujets de fond et d'actualité,

- un portefeuille de contacts professionnels et ses modalités de constitution,

- un écrit journalistique (article, chronique, critique…),

- un reportage sur un thème de fond ou d'actualité, dans un format adapté au média support,

- une prestation de présentation de l'information, en contexte radiophonique ou télévisuel.

2) Pour les candidats issus de la VAE :

L'évaluation est fondée sur l'examen d'un dossier de preuves issues de l'expérience.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34537BC01

Sélection de sujets d’actualité à potentiel journalistique et organisation du recueil et du traitement d’informations recoupées et vérifiées en vue de la production de contenus journalistiques

1.1  Positionner le sujet à traiter dans le cadre de sa participation aux conférences de rédaction et en s’appuyant sur l’analyse des thèmes et événements faisant l’actualité, en tenant compte de la ligne éditoriale du média et des choix et orientations définis par le rédacteur en chef, et en s’affranchissant de toute influence extérieure, politique ou financière, dans le choix du sujet et de son approche.


1.2  Organiser le recueil et le traitement des informations sur les sujets à traiter, en vérifiant leur fiabilité et en les recoupant à partir de différentes sources, afin de disposer de données et d’éléments d’analyse permettant un éclairage honnête et rigoureux des sujets, en respectant la ligne éditoriale fixée et les délais impartis et en appliquant les principes déontologiques contribuant à garantir la véracité de l’information. 

  

Compétence transversale : Appliquer les principes éthiques fixés par le code de déontologie journalistique (du SNJ et/ou de la Charte de Munich), notamment en opérant une collecte et un traitement rigoureux des informations et en veillant à la protection des sources et au respect du droit, afin de construire et diffuser une information honnête et participant à l’édification du public. 

1) Pour les candidats issus de la formation

Production évaluée (1) :

La proposition et le positionnement d'un sujet d'actualité en vue de son traitement

Conditions de l’évaluation (1) :

Mise en situation professionnelle simulée

Travail individuel Production écrite et orale


Production évaluée (2) :

Les modalités de recherche d'informations mises en œuvre pour le traitement d'un sujet

Conditions de l’évaluation (2) :

Mise en situation professionnelle simulée

Travail individuel

Production écrite


2) Pour les candidats issus de la VAE : Dossier de preuves issues de l'expérience.  

Modalités de certification du bloc 01 : un certificat de compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat à l’issue de la validation du 1er bloc de compétences  


RNCP34537BC02

Constitution, développement et entretien d’un réseau de contacts et d’informateurs pour assurer une veille journalistique en continu

  2.1  Assurer une fonction de veille en sélectionnant ses différentes sources d’informations, et en vérifiant le degré de fiabilité ou les caractéristiques de chacune, dans sa gestion et son traitement de l’information, afin de rester au cœur de l’information, de suivre l’ensemble de l’actualité et de pouvoir décoder les évolutions liées à son champ d’intervention. 


2.2  Constituer un réseau relationnel permettant un accès assez rapide à des informations de première main, fiables et recoupées entre elles, afin de se tenir informé en permanence des évolutions de l’actualité et des grands sujets du moment, dans le respect de ses engagements éthiques garantissant la protection de ses sources et interdisant l’usage de moyens déloyaux pour obtenir des informations.

  

Compétence transversale : Appliquer les principes éthiques fixés par le code de déontologie journalistique (du SNJ et/ou de la Charte de Munich), notamment en opérant une collecte et un traitement rigoureux des informations et en veillant à la protection des sources et au respect du droit, afin de construire et diffuser une information honnête et participant à l’édification du public. 

  

1) Pour les candidats issus de la formation, les productions évaluées sont les suivantes :

Production évaluée (1) :

L'organisation et les résultats d'une activité de veille sur des sujets de fond et d'actualité

Conditions de l’évaluation (1) :

Mise en situation professionnelle simulée

Travail individuel

Production écrite


Production évaluée (2) :

Un portefeuille de contacts professionnels et ses modalités de constitution

Conditions de l’évaluation (2) :

Mise en situation professionnelle

Travail individuel

Production orale et écrite


2) Pour les candidats issus de la VAE : Dossier de preuves issues de l'expérience. 


 Modalités de certification du bloc 02 : un certificat de compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat à l’issue de la validation du 2ème bloc de compétences 

RNCP34537BC03

Production et présentation de contenus journalistiques de différents formats en vue de leur diffusion au public

  3.1  Rédiger des articles, des communiqués, des chroniques ou tout type d’écrit sur différents thèmes, en tenant compte de la ligne éditoriale définie par le rédacteur en chef et des spécificités du média support, en appliquant les principes éthiques interdisant tout plagiat, diffamation et influence extérieure, afin de rendre compte de l’actualité de façon claire, honnête et fiable, et de contribuer à l’édification du public. 


3.2  Réaliser un reportage sur une thématique choisie et à destination d’un média ciblé (télévision, radio, internet, magazine…), en conduisant au préalable un travail d’investigation approfondi sur le terrain nécessitant éventuellement une immersion dans certains milieux spécifiques liés au thème de l’enquête, et en supervisant la collaboration des professionnels et techniciens impliqués dans son montage. 


3.3  Présenter oralement des informations dans le cadre d’une prestation radiophonique ou télévisuelle, et tout en faisant face aux aléas pouvant survenir, en veillant à leur véracité et à leur honnêteté de traitement, en ayant « une présence » favorisant l’écoute du public (auditeurs ou téléspectateurs), en utilisant un vocabulaire adapté et formulé de façon claire et compréhensible.

  

Compétence transversale : Appliquer les principes éthiques fixés par le code de déontologie journalistique (du SNJ et/ou de la Charte de Munich), notamment en opérant une collecte et un traitement rigoureux des informations et en veillant à la protection des sources et au respect du droit, afin de construire et diffuser une information honnête et participant à l’édification du public.     

  1) Pour les candidats issus de la formation, les productions évaluées sont les suivantes :

Production évaluée (1) :

Un écrit journalistique (article, chronique, critique…). Conditions de l’évaluation (1) :

Mise en situation professionnelle

Travail individuel

Production écrite


Production évaluée (2) : 

Un reportage sur un thème de fond ou d'actualité, dans un format adapté au média support 

Conditions de l’évaluation (2) : 

Mise en situation professionnelle  

Travail collectif 

Production écrite, vidéo, audio, web   


Production évaluée (3) : 

Une prestation de présentation de l'information, en contexte radiophonique ou télévisuel 

Conditions de l’évaluation (3) : 

Mise en situation professionnelle simulée  

Travail individuel 

Production orale et écrite   


2) Pour les candidats issus de la VAE : Dossier de preuves issues de l'expérience. 


Modalités de certification du bloc 03 : un certificat de compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat à l’issue de la validation du 3ème bloc de compétences  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification, le/la candidat(e) doit valider cumulativement les 3 blocs de compétences constitutifs de la certification. Les compétences validées sont valables de façon illimitée.

Secteurs d’activités :

  Les journalistes peuvent exercer au sein des différentes structures suivantes : En agence de pressecollecte des informations brutes, d’articles plus élaborés, de photos et d’illustrations pour les remettre aux clients (journaux, stations de radio, de télévision…) · Dans la presse quotidienne régionale recherche d’informations dans la ville ou la région concernée. ·Dans la presse quotidienne nationalespécialisation dans une rubrique déterminée (politique nationale ou internationale, économie, culture, sport, nouvelles technologies…) · Dans la presse magazineanalyse en profondeur de quelques évènements de la semaine, et par exemple, d’un phénomène spécialisé. · Dans la presse spécialiséeanalyse d’un domaine particulier (technologique, économique et financier, scientifique, historique, sportif, artistique…) et/ou s’adressant à un public spécifique (femmes, hommes, enfants ou adolescents, personnes âgées, jeunes parents…). · Dans une station radioutilisation d’un langage parlé et imagé, concis et précis : la plupart des textes sont écrits avant d’être lus à l’antenne. Contrairement au journaliste de studio, le radioreporter est confronté à une improvisation beaucoup plus grande pour rendre compte de l’essentiel d’un événement, documentaires exceptés. · Au sein d'une chaîne de télévision ou d'une société de productioncollaboration étroite entre le journaliste et la technique. Le commentaire et l’image sont complémentaires.Au sein d'entreprises de presse ou de pure players sur Internetle métier de journaliste multimédia commence à se structurer et nécessite des capacités techniques liées à l’utilisation de logiciels de saisie des données et de mise en page.  

Type d'emplois accessibles :
  •  Journaliste en presse écrite
  •  Journaliste TV
  •  Journaliste radio
  •  Journaliste web
  •  Journaliste reporter d'images
  • Rédacteur
  •  Reporter
  •  Correspondant
Code(s) ROME :
  • E1106 - Journalisme et information média
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pour accéder au dispositif de certification (hors VAE), le niveau initial requis est le Bac + 2.

Le cas échéant, les professionnels justifiant d’au moins 2 années d’expérience dans le secteur d’activités peuvent également proposer leur candidature, même s’ils ne possèdent pas le niveau de formation requis.   



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

50 % professionnels du secteur

50 % représentants de l’établissement   

En contrat d’apprentissage X

50 % professionnels du secteur

50 % représentants de l’établissement 

Après un parcours de formation continue X

50 % professionnels du secteur

50 % représentants de l’établissement 

En contrat de professionnalisation X

50 % professionnels du secteur

50 % représentants de l’établissement 

Par candidature individuelle X

50 % professionnels du secteur

50 % représentants de l’établissement 

Par expérience X

50 % professionnels du secteur

50 % représentants de l’établissement 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 15-03-2005
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2016 56 0 91 81 87
2017 71 0 92 85 88
2018 73 0 83 74 -
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://iej.eu/ecole-journalisme/diplomes-certifies/


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
MEDIASCHOOL MARSEILLE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
EUROPEEN COMMUNICATION SCHOOL STRASBOURG Habilitation pour former et organiser l’évaluation
LEARNING MANAGEMENT DEVELOPMENT LIMITED - IEJ LONDRES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation